• annuaire et annonce santé

Maca origine et utilisation traditionnelle

Les origines de la culture de la maca remonteraient à des temps immémoriaux, des archéologues ont pu mettre en évidence, que cette plante existait déjà 1 600 ans avant notre ère (bien avant les incas par conséquent), les plus anciens plants ont entre 7000 et 5000 ans.

Des vestiges de maca ont été identifiés dans une grotte préhistorique du Pérou. Ce fut au moment de la conquête espagnole, que la culture fut attestée par plusieurs chroniqueurs.

L’Empereur Inca donnait de la Maca à ses soldats avant les expéditions et les batailles, ainsi qu’aux messagers et coursiers qui parcouraient de relais en relais son immense territoire connu sous le titre d’ « Empire des quatre horizons », et cela pour décupler leur force et leur courage.

Pérou

Elle fut cultivée au début pour sa valeur nutritive, la maca était utiliser de la même manière que les patates douces. Pour la conservation de la maca on la faisait séchée puis on la réduisait en poudre, ce qui permettait de la garder pendant des années. Cette poudre était utilisé par la suite sous forme de gruau ou bien en galettes voir même en crèmes sucrées. Elle pouvait même servir lors de transaction avec d’autres villages en échange de denrée qu’il ne cultivait pas vis-à-vis du climat qu’il avait en haute altitude (comme troc contre du maïs par exemple). Les péruviens des hauts plateaux en mangent encore en moyenne 500 g par jour.

Les Péruviens utilisaient la maca séché pour ces vertus médicinales, ainsi il pouvait traiter ou soulager les différents troubles que subissait leur population, tels que les maux de la sexualité et de la reproduction, du système immunitaire affaibli, de l’anémie, la tuberculose, les troubles menstruels, les symptômes de la ménopause, la constipation, les douleurs articulaires, la dépression, etc…

Dés que les espagnols se sont installés au Pérou, La population locale leur expliqua les différentes propriétés de la maca, ils leur conseillèrent ainsi de donner le tubercule (racine) de maca aux bétails qui avaient des difficultés à se reproduire. A partir de ce moment la culture de la maca prit un formidable essor et s’étendit ainsi de l’équateur jusqu’au Nord de l’Argentine.

La maca connait un accroissement formidable en Amérique du Nord et en Europe. On compte environ 1 200 hectares de terres plantées en maca en comparaison des maigres 50 hectares recensés en 1994.

Aujourd’hui, la commercialisation de maca connaît une expansion extraordinaire, elle est exportée dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *